L’avènement des soft skills : vers un monde plus collaboratif…
Soft Skills

Les soft skills sont déjà les compétences de demain ! Découvrez aujourd’hui pourquoi…

PerformanSe|2 min. de lecture|24 novembre

Les « soft skills » - ou compétences « douces » - désignent globalement toutes les compétences humaines et relationnelles, toutes les dimensions de savoir-être de l’individu au travail. A l’opposé des « hard skills » - ou compétences « dures », qui décrivent plutôt les compétences techniques, les expertises, les savoir-faire. Deux ensembles de compétences… et deux visions du monde associées ! Pour aujourd’hui et pour demain…

Soft skills vs hard skills : la revanche du soft power ?

Parfois traduites aussi de façon implicitement réductrice par « compétences molles », par opposition à ce que seraient des compétences « dures » (i.e. « viriles », objectives et techniques), les « soft skills » ont longtemps été sous-estimées au profit des secondes. Qu’il s’agisse ainsi de former des médecins, des avocats, des professeurs, des managers ou des ingénieurs, on a enseigné surtout des matières, des techniques, des logiques, des expertises, des disciplines. Et très peu la façon de les incarner de façon vivante, en relation à l’autre et au monde.

Hier déjà pourtant, un jeune manager aurait eu sans doute plus besoin d’apprendre à conduire une réunion, négocier un conflit, recruter un collaborateur ou rédiger une note de synthèse qu’à maîtriser des techniques de consolidation pointues, des équations financières et des matrices théoriques. Comme un jeune professeur de mathématiques au collège aurait eu besoin de comprendre comment « affronter » une classe turbulente, asseoir son autorité ou intéresser ses élèves autant que de maîtriser des équations difficiles.

Mais demain ce sera encore plus vrai. Parce que les compétences « soft » sont les seules qui ne seront ni « uberisées ni « robotisées ». Là où les autres risquent pour beaucoup d’être modélisées, algorythmées et dissoutes dans une technologie toujours plus présente et plus sophistiquée. Si les voitures se conduisent toutes seules… à quoi bon maîtriser des techniques de conduite ? Mieux vaut savoir définir où l‘on va ensemble et donner à tous envie d’y aller…

Compétences soft, compétences d’avenir !

Les soft skills constituent ainsi peut-être les seules vraies compétences d’avenir durables dans un monde où anciennes et nouvelles générations sont condamnées à cohabiter malgré leurs différences évidentes. Les jeunes générations sont friandes en effet de ces compétences relationnelles dont ils sentent bien qu’elles sont essentielles et que l’école leur a si peu enseignées. Or, ce sont aussi celles qui sont le mieux susceptibles d’être bien portées par les plus âgés, au titre de l’expérience et de la maturité. Intégrer des jeunes, les accompagner au travail, ce n’est plus leur apprendre une technique en effet – puisque les anciennes sont de plus en plus vite obsolètes – mais bien plutôt les aider à comprendre comment s’y comporter.

Qu’il s’agisse ainsi de pérenniser sa propre position ou de faire travailler ensemble des générations (très) différentes, d’accompagner un cadre à potentiel ou de recruter un jeune talent, d’encourager l’agilité de l’organisation et sa transformation numérique, la question de l’identification et du développement des compétences « soft » devient une question clé. L’expert technique en effet est – d’une certaine façon - déjà une figure du passé, au mieux un asset relativement marginal, et sans cesse à renouveler. Par contre, le chef de projet, l’animateur, l’accoucheur, le passeur, le négociateur, le communicant, l’entrepreneur doivent être développés en chacun de nous, appelant ainsi à être mieux reconnus et mieux formés.

L’avènement des soft skills : vers un monde plus collaboratif…

Le monde de demain sera soft en effet… ou ne sera pas. Plus ouvert, plus souple, plus féminin, plus transverse, plus collaboratif. Plus civilisé. Plus mobile. Plus intéressant ? Parce que le temps des silos et des frontières est révolu. La COVID aussi le montre bien. Le monde par nature est global et nous sommes tous interdépendants.

 Pourquoi ne pas seulement s’en réjouir ?  Et s’y préparer. Chacun de nous. Et ensemble bien sûr !

Découvrez nos tests psychométriques !

Analyser les soft skills de vos candidats et collaborateurs

En savoir plus

Vous avez aimé cet article, vous aimerez aussi...